louise a.

s’habiller de lumière

louise a. Rotating Header Image

Constance Luxembourg

Article écrit le | 5 juin 2009 | 1 commentaire

les jours sans toi      panique à bord      questions sans fin      et les lendemains      et même demain      recommencer      sans toi      espérer      un rendez-vous      sans l’annuler      la vie sale ogresse      mange tout cru      les amants      absolus      se résoudre      pied à pied      le chemin      y croire      et progresser      te clouer      dans ma tête      te porter      bien caché      ranger      signes extérieurs      ma richesse      ravaler aux vents      les ruisseaux      p’tits crocodiles      t’aimer      si fort      c’est inhumain      le destin      mais pas martyre      juste moi      qui palpite      qui pétille      qui se pique      toi       mon silex

 

 

Le bord du monde in Revue Triages, anthologie Voix unes & premières, 2009

J'aime, je diffuse:
  • Twitter
  • Facebook
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Digg
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • E-mail this story to a friend!
  • Google Bookmarks
  • Live

Commentaires

Une réponse to “Constance Luxembourg”

  1. marie-christine
    juin 8th, 2009 @ 17 h 54 min

    la nuit n’est jamais en retard

Une opinion ?